Navigation – Plan du site
Actualités anthropologiques

Fantasmes, cruauté et pouvoir : techniques du corps au Congo

Serge M'Boukou

Résumé

Faire varier la focale sur la question du corps en Afrique congolaise, passer des préoccupations ethno-folkloriques au sens strict vers des dynamiques plus largement politiques et déplacer les centres d’intérêts de considérations religieuses au sens étroit à une compréhension à partir des dispositifs symboliques, historiques et politiques permettent l’éclairage des mécanismes mis en œuvre par les différents acteurs engagés dans des processus de captation, d’accumulation et de conquêtes multiformes de pouvoir. Ainsi, la grille corporelle peut-elle servir d’analyseur pertinent des logiques en cours, des trajectoires empruntées et des tactiques mises en place, non seulement par les acteurs majeurs mais aussi par les foules plus anonymes dans leur désir d’affirmation et/ou dans leur volonté de résistance. Le corps peut donc devenir un lieu de compréhension de l’histoire congolaise.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Serge M'Boukou, « Fantasmes, cruauté et pouvoir : techniques du corps au Congo », Le Portique [En ligne], 17 | 2006, mis en ligne le 15 décembre 2008, consulté le 28 mai 2017. URL : http://leportique.revues.org/786

Haut de page

Auteur

Serge M'Boukou

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org