Navigation – Plan du site
Marges et controverses

Silences universitaires

A. Déloyal

Texte intégral

1Dialogue entre X et Y, étudiants, devant une faculté Z.

2X — Les Autorités silencieuses.

3Y — Sans aucun doute, rite perdu ?

4X — « Discours exsangue ».

5Y — Fortuné celui pour qui la liberté d’esprit ne se monnaie pas.

6X — Infortuné ; fixation insensée : puissance, pouvoir/vie, mort.

7Y — Oiseaux sourds, chiens de faïence, miroir aux alouettes, des tours de pistes infiniment répétés, révérentes acrobaties devant, que sais-je ?

8X — Amnésie et silence : conditions de vie dans un panier à crabes dont les dents rayent le plancher.

9Y — Souvent, j’ai envie de dire : « Monsieur, lorsque vous professez votre code, vous tournez les mots en ronds de fumée sans feu ». Et puis finalement, je griffonne des notes comme les autres, en attendant de sortir pour fumer une cigarette. Hier, j’ai tenté une nouvelle prise de notes, au gré du discours et des formes de nuages dans le ciel que je regardais au dehors par la fenêtre : « Le domaine, l’émergence, la représentation, sans doute pas, transporté, la place, moderne, ce que vous voudrez, distinguer, le canal, transiter, n’éprouve pas – le néon, heureusement !, clignote au-dessus de ma tête –, pas destiné à durer, feuillages... ».

10X — Et dire que depuis 2500 ans Héraclite nous envoie des rayons de soleil.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

A. Déloyal, « Silences universitaires », Le Portique [En ligne], 6 | 2000, mis en ligne le 24 mars 2005, consulté le 22 août 2017. URL : http://leportique.revues.org/454

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org