Navigation – Plan du site
Améliorer l’homme ?
12

Le transhumanisme : Wittgenstein et la dimension existentielle

Transhumanism: Wittgenstein and the existential dimension
Svetlana Kostina

Résumés

Ce texte est consacré à l’analyse des idées transhumanistes au concours de la conception philosophique de L. Wittgenstein sur les points suivants : le rôle des sciences dans la vie humaine, la corporéité, l’éternité, le sens de l’existence, et surtout la question de l’indéfini en humain. L’article pourrait être utile pour l’autoréflexion du transhumanisme.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en octobre 2017.

Plan

1. Les sciences
2. L’éternité
3. Le sens de la vie
4. Voir l’énigme \ droit à l’énigme

Aperçu du texte

Dans ces pages nous essaierons de comparer la conception de Ludwig Wittgenstein avec les thèses du transhumanisme, en raison d’un certain nombre de points de contact existentiels et éthiques entre elles.

Il semble évident que le transhumanisme se trouve à la frontière entre la science et la vie des humains, pour le dire simplement pour l’instant. Bien entendu, Wittgenstein ne s’est jamais directement prononcé à propos du courant du transhumanisme, puisque à l’époque où il vivait le transhumanisme n’avait pas encore pris la forme sous laquelle il existe aujourd’hui, bien que les idées anticipant cette orientation existassent depuis longtemps dans différents pays. Il est convenable de considérer, que le mot « transhumanisme » a été utilisé pour la première fois par le biologiste Julian Huxley, qui provenait de la même famille que le zoologiste Thomas Huxley et l’écrivain Aldous Huxley, connu dans ce contexte par son roman dystopique Brave new world, dans lequel sont abordées les questi...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Svetlana Kostina, « Le transhumanisme : Wittgenstein et la dimension existentielle », Le Portique [En ligne], 37-38 | 2016, document 12, mis en ligne le 01 octobre 2017, consulté le 30 avril 2017. URL : http://leportique.revues.org/2879

Haut de page

Auteur

Svetlana Kostina

Svetlana Kostina est doctorante au département de Philosophie et Sciences sociales de l’Université Russe de l’Amitié des Peuples à Moscou. Elle a réalisé son Master au département de philosophie de l’Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis. Sa thèse doctorale est consacrée à la recherche existentielle et éthique par le biais de la conception philosophique de L. Wittgenstein. Elle pratique également la traduction entre les langues russe et française.

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org