Navigation – Plan du site
Améliorer l’homme ?
9

Du sujet au schizosujet : les perspectives paralogiques de la communication non-instrumentale

From the subject to the schizo-subject: paralogical perspectives of non-instrumental communication.
Philippe Taguirov
Traduction de Traduit de la langue russe par Svetlana Kostina

Résumés

L’idée principale de cet article est que la communication non-instrumentale demande une compréhension de la structure des significations de l’Autre, qui est compliquée suite à l’ombre de ces significations du sujet et suite à sa logique, qui domine. Le principe clé du dépassement de cet écart sémantique – c’est la paralogie, fondée sur la schizosubjectivité possible des communicants.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en octobre 2017.

Aperçu du texte

La communication instrumentale, en général, se contente du niveau d’une compréhension plus extérieure que la communication non-instrumentale. Une coopération pratique effective est possible même dans le cas d’un désaccord radical des significations intérieures, uniquement si les sujets de la communication ont pu définir certains objets en tant que valeurs communes. Dans un certain nombre de cas, cette connaissance de la logique intérieure de l’Autre, au contraire, compliquerait la possibilité de l’interaction instrumentale.

La communication esthétique, non-instrumentale, demande à son tour une assimilation plus profonde de la structure sémantique de l’autre communicant. Il s’agit notamment de la communication esthétique, et non pas simplement d’une relation esthétique envers l’Autre, pour lequel il pourrait être suffisant d’avoir une connaissance superficielle de l’Autre, qui devient non plus un sujet mais un objet esthétique et se recrée grâce à l’inscription dans la logique du suj...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Philippe Taguirov, « Du sujet au schizosujet : les perspectives paralogiques de la communication non-instrumentale », Le Portique [En ligne], 37-38 | 2016, document 9, mis en ligne le 01 octobre 2017, consulté le 30 avril 2017. URL : http://leportique.revues.org/2873

Haut de page

Auteur

Philippe Taguirov

Philippe Taguirov, diplômé d’une thèse de doctorat, est né en Moscou en 1976. Il a soutenu sa thèse doctorale en 2003. Il travaille depuis 15 ans à l’Université Russe de l’Amitié des Peuples. Il s’occupe d’un vaste champ de sujets philosophiques et anthropologiques : des pratiques sacrées des sociétés archaïques à la métaphysique traditionnelle, jusqu’à la critique sociale freudienne et néo-marxiste et aux discours « postmodernes » ; du problème de la réévaluation axiologique, jusqu’à l’éros en tant qu’objet de la construction sociale.

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org