Skip to navigation – Site map
Améliorer l’homme ?
7

L’évaluation, entre contrôle et attention

Benchmarking/Evaluation, between control and care
Michel Marquis

Abstracts

In English, a benchmark means “a standard against which things may be compared”. In French, the equivalent is “evaluation”, a word in which the idea of value is embedded. The gap between these two meanings is the subject of this paper. Adequacy to a standard on one hand, and on the other, giving value – or not – to an action or a process. The semantic difference highlights the French controversy on the word “evaluation” as well as how it can become a debated subject both within organizations and society. This paper thoroughly examines this issue as pertains to social and medical organizations, then attempts to go deeper by widening the scope.

Top of page

Excerpt

Full text document will be published online on October 2017.

Outline

I. Esquisse de bilan provisoire des évaluations externes effectuées dans le secteur des établissements sociaux et médico-sociaux (ESMS)
II. Analyse sommaire du décret de référence et mise en évidence de la juxtaposition de deux logiques en tension
III. Expérimentation dans le cadre de l’évaluation externe d’un établissement social
Choix de l’approche pertinente pour l’évaluation externe de l’institution concernée
Implications de ce choix pour la conduite de l’évaluation
Quelques incidences de ce choix sur le contenu de l’évaluation
Le caractère central du « fil rouge » relevé plus haut
Quelques traits de cet accompagnement spécifique, qui assure la cohérence systémique des actions de l’institution
Conséquences en termes de préconisations : de l’attention à l’alerte
Portée de ce type d’évaluation
IV. Les configurations de l’évaluation
L’axe vertical de l’évaluation-contrôle
L’objet de l’évaluation: la qualité, quantifiée et normalisée… grâce au benchmarking
Le jeu des acteurs : le contrôle à distance de l’activité par les « planneurs »
La logique de cette dynamique sociale : la bureaucratisation néolibérale du monde
L’axe horizontal de l’évaluation-attention
L’évaluation émancipatrice : de l’idée régulatrice aux pratiques de résistance constructive
En guise de conclusion : d’un « pharmakon » à l’autre

First lines

Pourquoi évoquer l’évaluation dans ce numéro consacré au transhumanisme ? Cette question sera traitée en conclusion.

Mais à quoi bon écrire encore sur l’évaluation, ce « marronnier » des politiques publiques et des ouvrages sur l’entreprise privée et l’industrie financière ?

L’évaluation n’est-elle pas devenue un mot d’ordre général, une matrice de pensée incontournable dans tous les domaines, métiers, et instants de notre vie ? « C’est virtuellement - le mot est important, car il renvoie à l’emprise des nouvelles technologies - chaque geste de chaque technicien de surface, infirmier, cadre hospitalier, médecin, maître, enseignant, chercheur, directeur d’établissement, magistrat, travailleur social, mais aussi femme enceinte, nouveau-né, enfant, élève, malade, dépendant, mourant, SDF, acheteur, promeneur, amoureux, usager en général de la rue ou de la Toile, qui est soumis à évaluation. Quelle que soit l’action ou la passion, elle est évaluée » .

Une telle évidence pose question. Omnip...

Top of page

References

Electronic reference

Michel Marquis, « L’évaluation, entre contrôle et attention », Le Portique [Online], 37-38 | 2016, document 7, Online since 01 October 2017, connection on 22 August 2017. URL : http://leportique.revues.org/2870

Top of page

About the author

Michel Marquis

Michel Marquis (après des études philosophiques à l’université de Stras­bourg) appartenait au corps des inspecteurs des affaires sanitaires et sociales. Au sein des services déconcentrés de l’État, il a notamment exercé trois types de fonctions : le contrôle d’établissements sociaux et médico-sociaux, puis d’organismes de sécurité sociale, puis de centres de formation en travail social, l’animation et le financement de dispositifs départementaux d’action sociale, la responsabilité d’un pôle ressources. En retraite, il a mené quelques missions ponctuelles de formateur ou de consultant.

Top of page

Copyright

Tous droits réservés

Top of page
  • Revues.org