Navigation – Plan du site
Sade

Présentation

Madeline Chalon

Texte intégral

1Le divin marquis est mort il y a deux cents ans. Cela n’a pas suffi à le rendre moins sulfureux, peut-être pas même plus acceptable. Deux siècles de plus n’y suffiraient pas encore, pour la simple et bonne raison que son œuvre trouve là sa juste place : celle de l’hétérogénéité poussée à son paroxysme, allant et venant entre beauté et terreur, entre ce qui attire et ce qui répugne.

2Sade aura créé un monde à lui seul, pour lui seul. Nul n’y entre (encore moins n’en sort) sans frémir. Toutes les questions, toutes les vindictes à propos de Sade sont, à la fin, vaines. De l’illégitimité à la publicité, de l’enfer des bibliothèques au papier Bible : il n’y a qu’un pas – c’est une affaire entendue. Seulement, l’œuvre de Sade colle au plus près de ce que l’on peut appeler « la littérature » – qu’importe qu’elle soit aux yeux des uns criminelle, aux yeux des autres admirable. Nous admettrons que le plus désobligeant serait de dire que l’œuvre de Sade est intéressante – la littérature n’est pas intéressante, elle ébranle.

3Cette livraison du Portique n’a pas d’autre but que celui de donner à entendre la musique de DAF de Sade – une musique sublime, pour qui voudrait parler en esthète.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Madeline Chalon, « Présentation », Le Portique [En ligne], 34 | 2014, mis en ligne le 24 octobre 2014, consulté le 26 mai 2017. URL : http://leportique.revues.org/2797

Haut de page

Auteur

Madeline Chalon

Madeline Chalon prépare actuellement une thèse de doctorat sur la pensée politique de Georges Bataille à l’Université Catholique de Louvain-La-Neuve. Elle est également chargée de cours de philosophie à l’Université de Lorraine.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org