Navigation – Plan du site
Index des collaborateurs

Index des collaborateurs

Texte intégral

1Farid Chenoune est agrégé de lettres modernes et rédacteur en chef de la revue Mixt(e). Il a publié une histoire de la mode mas­culine depuis la Révolution française (Des Modes et des hommes, Flammarion, 1993), une histoire de la lingerie aux xixe et xxe siècle (Les Dessous de la féminité, Assouline, 1998) et prépare une histoire de la vie nocturne à Paris durant l’entre-deux-guerres.

2Marcel Conche est professeur émérite à la Sorbonne. Il est l’au­teur de nombreux ouvrages parmi lesquels : Montaigne et le philosophie, PUF, 1996, Pyrrhon ou l’apparence, PUF, 1994, Présence de la nature, PUF, 2000, Le Fondement de la morale, PUF, 1999, Temps et destin, PUF, 1992, Le Destin de solitude, Lucrèce et l’exigence, Mégare, 1990, Ma vie antérieure.

3Andras Dekany, ancien élève des Universités de Szeged et de Bu­dapest, docteur en Philosophie, dirige depuis juillet 2000 le dé­partement de philosophie à l’Université de Szeged. Historien de la philosophie moderne et contemporaine, il est spécialiste de la pensée française. Auteur de nombreux articles sur l’existentia­lisme français, il a publié un ouvrage sur Gabriel Marcel (1982). Traducteur des œuvres de Descartes en Hongrie (Les Passions de l’âme, 1994, Les Principes de la philosophie, 1996), il a consacré ré­cemment un ouvrage à l’actualité du cartésianisme (A mege­nyhult SorbonneUne Sorbonne réconciliée, 2000).

4Willibrord de Graaf est chercheur en sciences sociales à l’Univer­sité d’Utrecht, dans l’école de recherche « Ressources et déve­loppement ». Il a publié plusieurs ouvrages (avec Robert Maier) sur la citoyenneté, sur l’argumentation et sur la sociogenèse.

5Anne Guillou est professeure de sociologie à l’Université de Bre­tagne Occidentale. Spécialiste de sociologie rurale et du travail, elle a consacré de nombreux travaux aux situations des femmes en Bretagne, parmi lesquels : Les Femmes, la terre, l’argent (1990 ; réédité en 1995 chez Coop Breizh) et Gisèle ou la vie rebâtie (1993, Presses Universitaires de Rennes). Elle a récemment co-dirigé l’ouvrage collectif : Les Parcours de vie des femmes (1999, L’Harmattan). Elle se consacre essentiellement désormais au recueil et à l’écriture, tant romanesque qu’académique, de récits de vie.

6Georges Leyenberger, professeur agrégé de philosophie, enseigne à l’IUFM de Nancy et à l’Université de Metz. A travaillé dans les domaines de l’esthétique et de la philosophie allemande. Publications : Politique et Modernité (éditions Osiris, 1992), Tra­versées du nihilisme (Osiris, 1993), Métaphores de la présence IL’Impossible ancrage (Osiris, 1994), Métaphores de la présence IILa Philosophie de Hölderlin (Osiris, 1994), Les Voix de l’art (édi­tions Horlieu, 1996), Le Signe du nihilisme (éditions Horlieu, 1997), « L’art sans destination » (Convergences et divergences des es­thétiques, L’Harmattan, 2000).

7Robert Maier est chercheur en sciences sociales à l’Université d’Utrecht, dans l’école de recherche « Ressources et développe­ment ». Il a publié plusieurs ouvrages (avec Willibrord de Graaf) sur la citoyenneté, sur l’argumentation et sur la socio­genèse.

8Marc Michel est Professeur à l’Université Marc Bloch de Stras­bourg, en charge de la formation continue et du télé-enseigne­ment ; il est responsable de plusieurs diplômes dont une Licence professionnelle Assurance, Banque, Finance. Ses tra­vaux le conduisent à étudier notamment les rapports entre l’épistémologie et l’apprentissage, de même qu’entre formation et transformations du travail.

9Jean-François Poirier, écrivain et traducteur. A traduit notam­ment les Écrits autobiographiques, (1990) et Sur le haschisch (1993) de Walter Benjamin aux Éditions Bourgois, collection « Dé­troits ». Cofondateur des éditions Aloès (Tunis).

10Jean-Yves Trépos est professeur de sociologie à l’université de Metz. Ses travaux, au sein du laboratoire ERASE, sont consa­crés aux rapports entre les experts et les non-experts sur divers terrains : il observe à la fois la distribution des compétences (Sociologie de la compétence professionnelle, Presses Universitaires de Nancy, 1992) et l’effort qu’accomplissent différents spécia­listes pour en revendiquer le monopole (La Sociologie de l’exper­tise, PUF, 1996). Attentif à la fabrication des sciences sociales, il a consacré ses plus récentes recherches à l’écriture de la socio­logie (ouvrage à paraître chez Nathan).

11Louis Vax est né à Metz en 1924. En 1969, il est nommé Profes­seur titulaire de philosophie à la faculté des Lettres de Nancy (il est également, de 1968 à 1988, professeur de philosophie au Centre Universitaire de Luxembourg). Depuis 1992 il est pro­fesseur émérite à l’Université de Nancy II. Il a publié, en plus de nombreux articles, L’Art et la Littérature fantastiques, 4e éd., Paris, PUF, 1974 (trad. en japonais et en espagnol) ; La Séduc­tion de l’étrange. Étude sur la littérature fantastique, Paris, PUF, (Coll. « Quadrige »), 1965, 2e éd., 1987 ; Critique de la profondeur, Nancy, Publ. de la faculté des Lettres, 1967 ; L’Empirisme lo­gique de Bertrand Russell à Nelson Goodman, Paris, PUF, 1970 ; Les Chefs-d’œuvre de la littérature fantastique, Paris, PUF, 1979 (trad. en espagnol et en italien) ; Lexique/Logique, Paris, PUF, 1982 ; La Poésie philosophique, Paris, PUF, 1985 ; Textes philoso­phiques allemands éd. par Louis Vax et Anne Lucas, Paris, A. Colin, 1969 ; Der König mit der Goldmaske und andere phantas­tische Erzählungen aus Frankreich hrsg. von Helga Abret u. Louis Vax, Frankfurt am Main, Suhrkamp, 1985.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Index des collaborateurs », Le Portique [En ligne], 9 | 2002, mis en ligne le 08 mars 2005, consulté le 23 novembre 2017. URL : http://leportique.revues.org/198

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org